Retour à l'accueil

Introduction - Qu'est-ce qu'un chamane ? - Les fondements du chamanisme
Facultés chamaniques - Les esprits


DEVENIR CHAMANE

        Le chamanisme - certains disent les chamanismes pour rendre compte de l'extrême diversité de cette forme de spiritualité - était ce qu'il est, les formes rituelles sont très diverses à travers le monde. Il existe cependant un certain nombre de constantes.


Chamane coréenne effectuant la danse de
l'Esprit Guerrier.
        Selon les cultures que l'on considère, les critères pour devenir chamane sont très variables.
        Chez les Saora d'Inde, comme en Asie du sud-est, les chamanes sont plus fréquemment des femmes, alors qu'en Sibérie, seul un homme de caractère et d'une bonne force physique est susceptible d'être candidat au titre de chamane.
        En Mongolie et en Sibérie, le chamanisme est aussi affaire de lignée, donc d'hérédité. Bien souvent, en Amérique du nord, les pouvoirs chamaniques sont considérés comme latents dès la naissance chez un très grand nombre de personnes, mais il est nécessaire de les réveiller.

        Bref, les pouvoirs chamaniques peuvent s'acquérir de différentes façon, mais la plus fréquente est la désignation par les esprits eux-mêmes de celui qui se verra attribuer le droit et les facultés à entrer en communication avec eux. Ce sont également eux qui fournissent les pouvoirs au chamane. La plupart du temps ils se manifestent au futur chamane par les rêves ou des visions. Il arrive aussi que lors de cette première rencontre ils lui transmettent une maladie qui constituera le début de son initiation et donc de son apprentissage du chamanisme, en se guérissant lui-même, période pouvant durer des années. La variole est fréquemment cette maladie, qui est pourtant normalement mortelle...
Peinture contemporaine représentant un voyage vers le monde des esprits, passage obligatoire à toute initiation.


INITIATION CHAMANIQUE

        Si la sélection des chamanes est soumise à des critères très divers à travers le monde, l'initiation chamanique elle, rassemble des caractéristiques tout à fait comparables partout dans le monde.
        On peut observer partout à peu près ces deux événements:


Initiation d'un chamane péruvien, dépecé spirituellement par les esprits serpents huatanruna.
                1) Le futur chamane reçoit la visite des esprits

        Généralement cela se déroule dans le rêve ou dans des visions induites par la prise de drogues ou par la transe. La visite peut être exigée, mais dans le cas de l'initiation d'un futur chamane, l'initiative est presque toujours prise par les esprits eux-mêmes. C'est à dire qu'ils choisissent spontanément de rencontrer le futur chamane afin de l'instruire. Il arrive même parfois qu'ils doivent harceler et torturer le futur chamane si celui-ci refuse la condition que les esprits lui promettent. Cela est fréquent en Mongolie et en Sibérie.

                2) Le futur chamane subit une transmutation

        C'est la phase où la personne acquiert ses capacités chamaniques. Elle est généralement - mais pas toujours - emprunte d'une certaine violence. Lors de ses visions (qui peuvent durer quelques heures à plusieurs jours), le chamane voit son corps détruit et restructuré. C'est en fait tout son être qui est métamorphosé par les esprits eux-mêmes. Le chamane peut par exemple, soit être avalé par un animal géant (tel un
ours ou une baleine), soit être littéralement démembré et décapité par les esprits. Puis les esprits rendent le corps du chamane au monde des vivants avec de nouvelles capacités.
Le thème du voyage peut toutefois remplacer celui de la destruction/reconstruction. C'est alors lors d'une quête plus ou moins dangereuse vécue en rêve ou sous transe hallucinatoire, que le chamane va amasser les attributs de sa transmutation.

Chamane yakoute de
Sibérie dépecé par
des esprits-animaux.


AVERTISSEMENT AUX APPRENTIS-SORCIERS


Initiation d'une chamane saora d'Inde en pleurs à cause des visions terrifiantes qu'elle subit.
        Bien souvent l'initiation est une expérience d'autant plus troublante que le futur chamane y est moins bien préparé. Pour tous ceux qui ont vécu l'isolement, le jeûne et les visions qui accompagnent l'initiation, cela fut une expérience que l'on peut qualifier de traumatisante, dans le sens où elle modifie radicalement leur perception des choses.




        Il convient donc d'être préparé à ce que l'on va voir. En occident, la mode du néo-chamanisme préconise l'auto-initiation, qui peut-être vécue de manière solitaire et sans accompagnement. Pourtant, l'homme occidental est par nature très mal préparé à cela, et même chez les peuples dont la tradition autorise une plus grande intimité avec le domaine de l'esprit, l'apprenti-chamane n'est pas livré à lui-même. Soyons honnêtes. Cette pratique n'est pas sans risques, principalement lorsqu'elle s'accompagne de la prise de certaines drogues. Les pouvoirs des esprits sont à double-tranchant et nul ne peut s'improviser chamane.
Les thèmes du chamanisme se sont modernisés et sont arrivés jusqu'à nous par le biais d'arts tels que le conte. Ici une pièce mettant en scène la capture de jeunes filles par les
esprits des morts et des sorcières.


        Ajoutons pour terminer que l'apprentissage du chamanisme ne s'arrête pas au lendemain de l'initiation. Elle se poursuit tout au long de la vie et requiert une forte dose d'humilité. On dit d'ailleurs que les pouvoirs conférés par les esprits peuvent être retirés par ceux-ci, au chamane qui s'en montrerait indigne.


Introduction - Qu'est-ce qu'un chamane ? - Les fondements du chamanisme
Facultés chamaniques - Les esprits

Retour à l'accueil