Retour à l'accueil

Les phases du sommeil - Le sommeil paradoxal - Les rêves dans la psychanalyse
Les différents types de rêves - Le rêve initiatique - Exercices


LE REVE, GENERALITES

        Dans l'enfance de l'humanité, lorsque le chamanisme était la pratique religieuse la plus commune, le rêve était revêtu d'une grande importance. Puis les religions monothéistes ont imposé leur suprématie aux cultes primordiaux, et le rêve est peu à peu passé dans l'oubli et le mépris, avec pour apogée de cette attitude l'avènement de la science toute puissante qui a fait croire à l'humanité que seul le monde matériel était important. En réalité, si la science essaye aujourd'hui de percer les mystères du cerveau et de la psyché humaine, elle est très loin de toucher à la vérité en ce qui concerne les rêves. Ne pouvant approcher directement que l'aspect matériel des choses, elle continuera à passer à côté des merveilles de l'esprit.


Et si l'univers qui nous entoure n'était qu'une illusion créée et entretenue par nos sens et notre esprit ?
        La science moderne part d'un présupposé non vérifié pour décrire le monde: le monde matériel englobe tout ce qui existe, et on peut expliquer tous les phénomènes qui existent à partir du monde matériel. Si cette hypothèse est vraie, alors la science pourra effectivement décrire de fil en aiguille les phénomènes d'ordre spirituel. Mais imaginons que ce présupposé soit faux et que le monde matériel soit une création de l'esprit. Ou plus complexe encore, que le monde matériel et le monde spirituel soient deux aspects différents d'une réalité unique, générés par une même source. Ce ne sont que des hypothèses parmi bien d'autres qui sont incompatibles avec l'hypothèse scientifique dominante. Alors la science se heurtera éternellement à cette contradiction entre ses hypothèses et la vraie nature de la réalité.

        Entendons nous bien: je n'ai pas de réponse toute faite à cette hypothèse de base. Ni moi ni personne ne dispose de la science infuse, et je n'ai aucun dogme à imposer à qui que ce soit. Dans ces pages, je vous propose seulement ma vision de ce qu'est le rêve.

        Il existe toutes sortes d'idées préconçues, sur les rêves. A travers l'histoire, et selon les cultures, les rêves seront considérés de manières tout à fait diverses. Pourtant, au sein de cette diversité, on arrive à percevoir un noyau dur, exactement comme dans le chamanisme, dont les particularismes sont nombreux, mais que l'on reconnaît à certaines caractéristiques communes. Ce parallèle me parait avoir une profonde implication. De nombreux peuples primitifs considèrent les rêves comme ayant une importance au moins égale à leur vie éveillée. Pour l'homme moderne totalement déconnecté de sa nature profonde, cela peut paraître étrange, voire fantaisiste et ridicule, ou encore comme un signe de bêtise ou de faiblesse. En effet, nos conditionnements occidentaux nous rendent prompts au jugement. Pourtant, aux 20e et 21e siècles, en occident, certains chercheurs et spécialistes de la psyché humaine ont commencé à redécouvrir la pertinence de cette conception archaïque. Parmi eux, le principal me paraît être Carl Gustav Jung, le fameux psychanalyste qui alla bien plus loin que Freud dans son exploration de l'inconscient.
Vous ne croyez toujours pas que vos sens vous jouent des tours ?
Alors essayez ce logiciel
(garanti sans virus).

Voici le principe: une fois que vous l'avez téléchargé, lancez le, placez l'image bien au centre de votre écran. Lorsque c'est fait, placez votre main à côté de votre clavier, puis fixez attentivement l'image en comptant lentement jusqu'à 15. Ensuite regardez votre main !

        Comme j'y reviendrai en détail dans les prochaines pages, je ne vais pas m'étendre plus sur le sujet pour le moment. Vous comprendrez mieux ma vision du rêve en parcourant les autres pages. Bonne visite.


Les phases du sommeil - Le sommeil paradoxal - Les rêves dans la psychanalyse
Les différents types de rêves - Le rêve initiatique - Exercices

Retour à l'accueil